Throwback Thursday #8

Publié le 23 Mars 2017

Throwback Thursday #8

Le Throwback Thursday a été initié par BettieRose books sur son blog. Chaque jeudi, un nouveau thème est proposé. À moi de trouver un livre qui colle à ce thème et de vous en parler un peu.

Et cette semaine, le thème est...

Un pavé de plus de 500 pages...

Throwback Thursday #8
Throwback Thursday #8

Les illusions de Sav-Loar, de Manon Fargetton

Plusieurs versions de la naissance de Sav-Loar circulent dans le royaume. Toutes racontent comme de jeunes magiciennes poursuivies par les capes d’or se réfugièrent dans la forêt des Songes et y érigèrent une ville secrète. Sans être entièrement fausses, ces légendes sont approximatives, car les fondatrices de cette ville n’avaient rien des adolescentes terrifiées et à peine pubères qu’elles décrivent. Elles étaient des femmes dans la fleur de leur féminité, à l’apogée de leur art, au zénith de leur colère. Elles étaient d’anciens membres du Clos traquées par leurs pairs, ayant assisté au massacre de deux centres d’entre elles par la peur de la différence et la soif de domination. Sav-Loar, le lever de lune, devint le pendant clandestin d’Astria l’éclatante. Ainsi débuta la nuit des magiciens.

 

Throwback Thursday #8

La première brique qui me vient à l'esprit, c'est la dernière que j'ai lue en 2016. J'aurais certes pu vous parler de la toute dernière en date, l'intégrale des trois tomes de Chalion, de Lois McMaster Bujold, que j'ai beaucoup apprécié. Tout comme j'aurais pu vous parler des nombreuses autres briques que j'ai lues dans ma petite vie. Alors, pourquoi celle-ci en particulier?

Peut-être, tout d'abord, parce qu'il ne s'agit pas d'une intégrale, mais d'un tome seul. Je ne sais pas pourquoi, mais aujourd'hui, j'avais envie de parler de brique en terme de volume unique, et non en terme de compilation. Une brique est une brique, pourtant, peu importe le nombre de tomes qu'elle contient. Mais je trouve que, dans le cas des Illusions de Sav-Loar, il est bon de noter que l'auteure est parvenue à écrire un véritable pavé (665 pages tout de même, en grand format... imaginez ce que cela donnera en format poche!) sans une seule fois lasser le lecteur avec d'inutiles longueurs. Le récit est rythmé, souvent ponctué de nouveaux rebondissements, de nouvelles intrigues. Et lorsque l'action n'est pas au rendez-vous, l'auteure en profite pour approfondir les personnages, leur psychologie, leur "background" historique, leur évolution, leurs questions et leurs peurs par rapport aux situations décrites. Tout cela sans jamais laisser le lecteur s'ennuyer... il faut dire que c'est un sacré tour de force! Alors, chapeau bas à Manon Fargetton!

Mais peut-être ai-je aussi choisi ce roman parce que je l'ai lu dans un moment très particulier pour moi : ces quatre longs mois durant lesquels j'étais coincée chez moi à cause d'une fracture au pied. Une véritable parenthèse de douceur/douleur... Douceur parce qu'il est bon d'être chez soi, en repos forcé, à s'occuper enfin de ses projets personnels (mon premier roman, en l'occurrence), à profiter de la vie aux côtés de ses chats, une bonne tasse de thé fumant à la main... Et puis douleur aussi parce que, vous vous en doutez, une fracture n'est pas franchement synonyme de sinécure! Entre l'inconfort du plâtre, le fait d'être immobilisé, et les douleurs diverses, on peut aussi intercaler le fait de ne pas savoir monter les escaliers, et donc de devoir dormir dans le salon et de devoir se laver dans la cuisine, de ne plus savoir se débrouiller seul pour des choses triviales, de rater des événements parce qu'on ne sait pas se déplacer, de galérer sur les trottoirs parce que rien n'est mis en place pour les personnes à mobilité réduite, etc. Bref, ce fut une parenthèse de vie intense et très particulière, qui m'a permis de beaucoup réfléchir, de m'introspecter, et finalement de redémarrer la vie d'un bon pied. Et donc, je garde des lectures lues durant ces derniers mois des souvenirs très particuliers, parce qu'ils ont constitué pour moi une sorte de fenêtre sur le monde, une façon de voyager, de me déplacer juste par la force de l'esprit. Ils m'ont apporté bien plus de réconfort et de bonheur que ne l'ont fait les antidouleurs. En cela, je suis redevable à leurs auteurs.

Voici la chronique que j'ai fait de ce roman... Si vous le lisez, et je vous le conseille chaudement, j'espère qu'il vous procurera autant de plaisir et d'évasion qu'il ne l'a fait pour moi!

Throwback Thursday #8

Et vous, quel pavé auriez-vous choisi de jeter à la marre présenter ?

Un excellent jeudi à toutes et à tous!

Rédigé par Acherontia

Publié dans #Throwback Thursday, #Fantasy, #Littérature française, #Bragelonne, #2010's

Commenter cet article

Psycho Boook 24/03/2017 03:24

oh je ne connais pas du tout celui la mais à tenter =)

Acherontia 28/03/2017 10:37

Oh oui, il ne faut pas hésiter à l'essayer!

vinushka 23/03/2017 14:23

Je viens de lire L'héritage des rois-passeurs, et j'ai commandé direct les illusions de Sav-Loar. Il a l'air vraiment bien. J'ai de très hautes attentes vis-à-vis de ce livre, mais pour une fois ça ne m'inquiète pas.^^

Acherontia 28/03/2017 10:36

Chouette! Tu me diras si tu en as pensé autant de bien que moi ^^