Throwback Thursday #6

Publié le 2 Février 2017

Throwback Thursday #6

Le Throwback Thursday a été initié par BettieRose books sur son blog. Chaque jeudi, un nouveau thème est proposé. À moi de trouver un livre qui colle à ce thème et de vous en parler un peu.

Et cette semaine, le thème est...

Livre invisible (un livre dont personne ne parle ou peu)...

Throwback Thursday #6
Throwback Thursday #6

Coupés du monde, de Céline Etcheberry

Throwback Thursday #6

Aujourd'hui, je voudrais profiter de ce nouveau Throwback Thursday pour vous partager une lecture qui m'a beaucoup plu l'année dernière et dont je n'ai pas souvent entendu parler, à mon plus grand désarroi...

Il s'agit du premier tome d'une série appelée Le prix des âmes, écrite par Céline Etcheberry, dont la talentueuse plume n'a pas manqué de me séduire. Je l'ai découvert grâce à mon partenariat avec les éditions Bragelonne et Milady. S'il est peu connu, je pense que c'est surtout parce qu'il est publié dans la collection Snark, en numérique donc. Je ne pense pas qu'il existe de version papier de ce roman, ce qui, peut-être, peut expliquer le manque de visibilité. Mais c'est vraiment dommage, car j'avais passé un excellent moment de lecture en compagnie des personnages et des fantômes!

Oui, parce que Coupés du monde, c'est avant tout une ghost story absolument magnifique, typique et atypique à la fois. Typique dans le sens où les spectres sont tels qu'on les connaît, et que leur histoire est aussi tragique que l'on peut s'y attendre. On retrouve dans le roman tous les ingrédients qui font qu'une histoire de fantômes est ce qu'elle est. Mais attention, on parle ici d'une bonne histoire de fantômes, hein! L'auteur ne verse heureusement pas dans une intrigue trop stéréotypée. D'ailleurs, et c'est là que le roman se fait atypique, Céline Etcheberry possède une imagination débordante et une esthétique bien à elle. Cette ghost story est vécue au travers des yeux de Petrichor, bientôt rejoint par Calame. Tous deux sont des chasseurs de fantômes d'un genre résolument moderne. Le premier fait partie d'un groupe qui cherche à aider les âmes errantes en "refermant leur sillon", donc en les faisant passer de l'autre côté, appelons cela ainsi. Le second cherche plutôt à capturer les mânes des défunts, ce qui, bien sûr, n'est pas au goût de notre ami le Sillonneur.

Coupés du monde, c'est aussi une grande poésie, un roman où la modernité côtoie le suranné, où l'odeur des fleurs fanées et du sang séché se mêle aux effluves de la vie moderne. C'est aussi des scènes dures, versant parfois dans le gore, qui font se dresser les poils des bras et de la nuque. C'est aussi l'histoire tragique d'une famille poussée aux pires extrémités, l'histoire de la survie sur une île coupée du monde pendant trop longtemps...

Bref, je ne peux que vous le conseiller!! Voici ce que j'en disais à l'époque...

Je suis sortie de cette lecture le souffle court et les cheveux ébouriffés. Et non, je ne pense pas que cela venait de la bière qui avait accompagné ma lecture des derniers chapitres. Et vous savez quoi? Quelques jours plus tard, j'y repensais encore, à ces fantômes. Bien au chaud sous mon édredon, je me suis surprise à imaginer des mains décrépies venues attraper mes pieds qui dépassent des draps, ou encore à voir des visages dans la buée de mes fenêtres le matin. Même la rosée sur le gazon du jardin me filait la chair de poule.

Je ne peux que vous donner un conseil : si vous êtes amateur des bonnes histoires de fantômes, jetez-vous sur ce roman sans hésitation.

Acherontia

Le reste de la chronique est consultable via le lien suivant...

Et le lien vers le site de l'éditeur...

Et vous, quel livre auriez-vous envie de faire connaître au monde entier?

Un excellent jeudi à toutes et à tous!

Rédigé par Acherontia

Publié dans #Throwback Thursday

Commenter cet article

Nyxx 03/02/2017 16:11

Merci pour la découverte, à noter !

Acherontia 06/02/2017 16:57

Mais de rien ;-)

BettieRose books 03/02/2017 10:23

Je note, je l'avais aperçu je ne sais où, je viens de lire un autre roman de l'auteure que j'ai adoré donc, ui, je note.

Acherontia 06/02/2017 16:58

L'auteur a vraiment une belle plume, il ne fait pas hésiter à essayer aussi ce titre ^^