[Chronique Fantasy] Troie 2, Le bouclier du tonnerre, de David Gemmell

Publié le 6 Janvier 2017

Un second tome dans la droite lignée du premier, avec un rythme qui ne faiblit pas, encore qu'il y ait moins de grands combats épiques dans ce second opus. On sent que la guerre de Troie se prépare, lentement mais sûrement. Tous les facteurs sont là, tout se met en place progressivement, et chacun choisit - ou se voit imposer - un camp. À présent, chaque victoire compte, chaque alliance peut tout faire basculer. On sent cette tension grandissante, c'est magistralement bien rendu.

Acherontia

Synopsis...

La guerre menace.
Tous les rois de la Grande Verte se rassemblent, chacun dissimulant de sinistres plans de conquête et de pillage.
Dans ce maelström de traîtrise, trois voyageurs vont faire osciller la balance: Piria, une prêtresse fugitive cachant un terrible secret; Calliadès, un guerrier aux idéaux élevés et à l'épée redoutable; et son meilleur ami, Banoclès, qui se taillera une légende dans les combats à venir.
Ensemble, ils voyagent jusqu'à la fabuleuse cité de Troie, où les ténèbres viendront bientôt éclipser pour des siècles les triomphes et les tragédie des mortels ordinaires. Car l'époque glorieuse de l'âge du bronze n'est pas taillée pour les hommes, mais pour les héros !

[Chronique Fantasy] Troie 2, Le bouclier du tonnerre, de David Gemmell

La loi d'attraction universelle...

Ce roman est mon premier roman lu dans le cadre de mon partenariat avec les éditions Bragelonne/Milady pour novembre 2016. Je remercie donc très chaleureusement les éditions Milady pour ce partenariat et la découverte de ce premier tome.

Le premier tome de cette saga fantasy basée sur la Grèce antique m'avait déjà fait forte impression, et c'est avec grand plaisir que je la continue avec ce second tome.

Attention, pour celles et ceux qui n'ont pas lu le tome 1 de la série, cette chronique comporte des spoils.

[Chronique Fantasy] Troie 2, Le bouclier du tonnerre, de David Gemmell

Changement de personnages, changement de décor...

Le premier tome se terminait sur l'invasion du château de Priam et une victoire en demi-teinte. Je m'attendais donc à entamer ce second tome avec les personnages qui ont joué un rôle dans la bataille finale du premier opus. Or, il n'en fut rien...

Le second tome s'ouvre sur l'histoire de deux guerriers mycéniens, Calliadès et Banoclès. Loin de me sentir déstabilisée par ce changement radical de personnages et de décor, je me suis très vite laissée porter par leurs (més)aventures pour le moins palpitantes.

Les guerriers mycéniens entrent en scène

De retour à Mycènes, les soldats d'Agamemnon qui avaient assailli Troie sont punis et massacrés par leur roi pour l'avoir "trahi" (tout le monde sait qu'Agamemnon aime tourner la vérité comme ça l'arrange le mieux). Deux soldats parviennent pourtant à lui échapper. Calliadès et Banoclès sont des guerriers hors pair et bien entraînés. Ils auront leur rôle à jouer dans la future histoire de Troie, et non des moindres. Faisons un petit tour de présentation de ces nouveaux héros que les hasards de la guerre et les stratégies houleuses des rois auront mis sur le devant de la scène...

Banoclès est un bon gros géant qui aime la vie et qui ne se soucie guère du lendemain. Il prend les choses telles qu'elles se présentent, sans se poser de questions, et apprécie le moment présent. Calliadès est son parfait opposé ; il est le cerveau de leur duo, mais il cache un lourd passé qui l'empêche de s'ouvrir à la vie et aux autres. Guerrier à l'âme torturée, hanté par le viol de sa soeur alors qu'ils étaient enfants, il gravite autour de Banoclès comme la lune autour du soleil.

Si le "couple" semble bien mal assorti, il se montrera pourtant très efficace, chacun comblant les lacunes de l'autre pour leur plus grand bénéfice. Ce sont deux personnages très attachants que l'on apprend à découvrir peu à peu, au fil de leurs aventures aux côtés d'Ulysse et de Caliope. Leurs actions héroïques auront un poids considérable dans la balance pour la victoire de Troie.

Calliadès frissonna au souvenir du moment où trois hommes du roi avaient fait irruption dans sa maison et lui avaient immobilisé les bras. Ensuite, Kleitos, un aide d'Agamemnon et un parent du défunt Kolanos, s'était approché de lui, une dague à lame étroite dans la main.
- Pensais-tu être à l'abri de la justice du roi? avait demandé Kleitos. Croyais-tu que tu serais pardonné d'avoir tué mon frère?
- Kolanos était un traître qui a essayé de nous vendre pour avoir la vie sauve. Il était comme toi, courageux quand il était entouré de soldats, et lâche devant la bataille et la mort. Vas-y, tue-moi. N'importe quoi serait plus agréable que de sentir ton souffle puant!
- Te tuer? Non, Calliadès. Le roi Agamemnon a ordonné que tu sois puni, pas tué immédiatement. Tu ne connaîtras pas une mort de guerrier. Non! Je dois d'abord te crever les yeux, puis te couper les doigts. Je te laisserai les pouces, pour que tu puisses ramasser à manger sous la table des hommes de valeur.

Troie, tome 2, de David Gemmell

Renégate de Théra, princesse au coeur d'or...

Un autre personnage qui apparaît dès les premiers chapitres, c'est Piria (ou Caliope, pour les intimes). Piria est une jeune femme que des pirates ont capturée, puis maltraitée et violée. Banoclès et Calliadès, qui voyagent avec ces mêmes pirates en espérant échapper aux soldats d'Agamemnon, voient le triste sort qui lui est réservé et décident de la sauver en fuyant l'équipage qui les abritait. Dès lors, la jeune femme, brisée par sa mauvaise expérience, voyagera à leurs côtés, jusqu'à Troie où elle espère rejoindre son grand amour.

Calliadès s'entiche d'elle, et même s'il sait que cet amour est voué à rester à sens unique, il le nourrit malgré tout car cela l'aide à s'ouvrir plus aux autres et à la vie. C'est pour lui une première étape dans la découverte de ses propres blocages, ses propres peurs, et un premier pas vers la guérison.

J'ai vraiment beaucoup aimé le personnage de Piria/Caliope, car elle est résistante malgré toutes les épreuves et l'incertitude d'atteindre son but. Elle rêve de retrouver celle qu'elle a aimé sur Théra, l'île des prêtresses du Minotaure, et poursuit son rêve envers et contre tout, même si elle craint que son amour l'ait oublié ou qu'elle ne veuille plus d'elle. C'est un personnage en constante évolution, qui troque ses habits de femme victime du sort pour une merveilleuse panoplie de guerrière patentée. Elle sait remettre en question ses jugements et ses idées préconçues, ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas de tout le monde.

La terreur l'avait frappée à cet instant. Seule, perdue sur une île sinistre, elle avait senti son courage la quitter. Elle avait couru jusqu'à un flanc de colline rocailleuse et s'était abritée sous un rocher en surplomb. À un moment, sans savoir quand ça avait commencé, elle s'était aperçue qu'elle sanglotait. Les membres tremblants, elle s'était couchée sur le sol dur, les genoux relevés et les bras abritant son visage, comme si elle attendait un nouvel assaut. Dans son désespoir, elle avait entendu les paroles de la Première Prêtresse, qui la réprimandait : "Fille arrogante! Tu te vantes de ta force, alors qu'elle n'a jamais été mise à l'épreuve. Tu n'as que mépris pour la faiblesse des femmes de la campagne, alors que tu n'as jamais souffert de leur détresse. Tu es fille de roi, et toute ta vie tu as été abritée par son bouclier. Tu es la soeur d'un grand guerrier dont l'épée couperait la tête de ceux qui t'auraient offensée. Comment oses-tu critiquer les paysannes, dont la vie dépend des caprices d'hommes violentes?"
- Je suis désolée, avait-elle murmuré, le visage pressé contre le rocher.

Troie, tome 2, de David Gemmell

Ulysse et les cochons...

Ulysse m'a vraiment bluffée dans ce second tome, à tout niveau, en bien comme en mal. Dans la première partie du roman, il raconte ses histoires toujours plus fantastiques les unes que les autres, transformant sa vie quotidienne en récits d'aventures émaillés de surnaturel. L'épisode des cochons est, à ce titre, le plus frappant. Ulysse rencontre le petit groupe de Banoclès, Calliadès et Piria sur une plage alors qu'il tentait d'embarquer un troupeau de cochons à bord du Pénélope. Un troupeau de cochons conduit par une fermière du nom de Circé. Un peu plus tard, en vous passant pas mal de péripéties maritimes captivantes, le cochon à la tête du troupeau se retrouve emberlificoté dans le manteau jaune d'Ulysse... Vous la sentez venir, l'histoire?

En revanche, dans la seconde partie du récit, Ulysse m'a tout à fait déçue, encore qu'il n'en soit pas vraiment responsable. Je ne peux pas tout vous dire, sinon vous n'auriez plus envie de lire le livre, mais je vous donne tout de même un indice... un changement de camp. Ahah... Mystère mystère!

Il regarda de nouveau vers le camp des pirates.
- Tu sais qui je suis, Ganny? Je suis Ulysse, le prince des mensonges, le seigneur des conteurs. Je ne pleurerai pas pour les morts. Je les garderai dans mon coeur, et je vivrai ma vie du mieux possible, pour leur faire honneur. Et voilà qu'en bas, sur cette plage, il y a des mécréants qui essaieront demain de nous faire du mal. Nous n'avons pas assez d'épées ou d'arcs pour les battre, mais nous pouvons le faire grâce à notre intelligence! Ganny, mon garçon, demain tu seras emmené par Oristhénès et tu vivras une existence oisive à manger et à baiser les truies. Mais ce soir, tu peux venir avec moi, si tu en as envie, et nous vivrons une aventure. Qu'en dis-tu?
Le cochon inclina la tête sur le côté et regarda l'homme. Ulysse sourit.
- Oui, je vois que tu te poses des questions sur le danger. C'est vrai, ils pourraient nous tuer. Mais vois-tu, Ganny, nul n'est éternel!
Sur ces mots, il prit le chemin qui descendait vers le camp des pirates. Le cochon resta un moment immobile, puis il trotta derrière Ulysse, traînant toujours derrière lui le manteau jaune.

Troie, tome 2, de David Gemmell

Hélicon en mauvaise posture...

Une fois les nouveaux personnages et Ulysse laissés un peu de côté, on retrouve Hélicon et Andromaque. Ce dernier est gravement blessé ; un assassin qui se faisait passer pour un homme en qui il avait toute confiance lui a porté un terrible coup de dague, et la blessure s'est infectée. Couché sur son lit, brûlant de fièvre, il n'est plus que l'ombre de lui-même. S'en sortira-t-il, ou pas? Je vous tairai évidemment l'issue de cette situation. Mais sachez qu'Hélicon a des amis très avisés qui ont des ressources étranges et insoupçonnées. Et qu'Andromaque porte à merveille son nom, pour qui connaît un tant soit peu les positions du kamasutra...

Le lit était grand et couvert de draps blancs. À côté était assise une jeune femme enceinte qui travaillait à une broderie quelque peu froissée.
Hélicon était mortellement pâle, et il dormait. Andromaque regarda Xander. Son visage aussi avait pâli quand il avait vu dans quel état se trouvait réellement son héros. La sueur luisait sur le visage émacié d'Hélicon, et ses yeux fermés étaient enfoncés dans leurs orbites et entourés de cernes noirs. Une odeur de putréfaction flottait dans la chambre.
Xander resta silencieux, mais Andromaque vit que ses yeux s'emplissaient de larmes.

Troie, tome 2, de David Gemmell

Un style d'écriture toujours aussi inimitable...

La plume de Gemmell est, dans ce second tome, toujours aussi délectable. Rien n'est laissé au hasard, les intrigues s'enchaînent et s'entremêlent sans aucune fausse note, tout est parfaitement bien pensé, bien calculé. Les descriptions des paysages, des combats, des costumes sont toujours autant à couper le souffle. On ressent l'ambiance aussi bien que la matière ou que les odeurs, les saveurs. C'est une écriture magistrale, et on aimerait bien que cela ne s'arrête jamais.

 

Sa voix s'éteignit, et elle resta un moment silencieuse. Elle vit les silhouettes obscures des dieux marchant à l'horizon. Des chevaux et des ours les accompagnaient, et une grande créature cornue qu'elle ne reconnut pas. Elle sentait les vibrations de leurs pas résonner dans son épine dorsale.
Elle se pencha vers la jeune femme et murmura d'une voix insistante :
- La maison de Priam vivra pendant encore mille ans, et j'ai joué mon rôle là-dedans. Je l'ai bien joué. J'ai fait ce que j'avais à faire.
Elle se souvint de la journée, près d'un an plus tôt, où la menue Paleste s'était tordue de douleur sur le sol des appartements de la reine, tachant les tapis de ses vomissures, ses hurlements étouffés par un vieux châle.
Son esprit dériva, et elle revint aux jours où son seigneur et elle avaient navigué sur la Grande Verte. Ils avaient vécu à bord du navire, et ses souvenirs avaient tous le vert de la mer, le goût du sel sur ses lèvres. Jeunes et amoureux, ils avaient visité des îles verdoyantes et des cités de pierre, rencontré des rois et des pirates, dormi dans des lits d'or et d'ivoire, ou sur des plages fraîches sous les étoiles. Elle essaya de se souvenir du nom du navire, mais il lui échappa...

Troie, tome 2, de David Gemmell

En résumé...

Un second tome dans la droite lignée du premier, avec un rythme qui ne faiblit pas, encore qu'il y ait moins de grands combats épiques dans ce second opus. On sent que la guerre de Troie se prépare, lentement mais sûrement. Tous les facteurs sont là, tout se met en place progressivement, et chacun choisit - ou se voit imposer - un camp. À présent, chaque victoire compte, chaque alliance peut tout faire basculer. On sent cette tension grandissante, c'est magistralement bien rendu.

Les héros sont toujours aussi attachants, et les méchants de plus en plus détestables (certains donnent même envie de flanquer des baffes à tout va). Certains se situent entre les deux, et l'on se demande de quel côté la balance va pencher. Certains héros meurent, et on est triste pour eux, d'autres sont de plus en plus héroïques, et on est heureux de suivre leur évolution.

On découvre aussi de nouveaux aspects de la Grèce antique, avec notamment les jeux organisés à Troie, qui joueront un rôle politique majeur malgré la trêve instaurée.

Ma note : 19/20, juste parce qu'il y a un peu moins de grands combats épiques dans ce tome-ci. La fin m'a tenue un tantinet moins en haleine... encore que!

 

À très bientôt pour de nouvelles aventures livresques!

N'hésitez pas à rejoindre notre petite communauté sur la page Facebook du blog! Plus on est de fous, plus on s'amuse ^^

Retrouvez-moi aussi sur Twitter, sur le compte @Acherontia_Nyx, ou sur Instagram, sur le compte Acherontia Nyx!

Votre dévouée,

Acherontia.

Les autres tomes chroniqués sur ce blog...

Tome 1, Le seigneur de l'arc d'argent

Commenter cet article

cassie 10/01/2017 11:15

ah que j'ai aimé cette saga et comme tu en parles bien ;)

Acherontia 12/01/2017 17:57

Merci Cassie, ça me fait plaisir de voir qu'il y a de fins connaisseurs en matière de fantasy ;-)