La gémiure du Yudashop over-outré

Publié le 11 Avril 2016

Bonjour à tous!

Point de "C'est lundi..." aujour'dhui, j'ai mieux à vous proposer. Enfin, mieux... Je ne sais si les élucubrations d'une ado déjantée peuvent être qualifiées de plus pertinentes, mais soit... J'ai retrouvé dans mes tiroirs quelques petites pépites, des textes écrits il y a des années de cela alors que j'étais ado ou enfant. J'avais juste envie de vous partager quelques extraits, dont voici le premier... Un texte totalement ubuesque, comme vous pourrez le constater, basé sur le poème Le grand combat d'Henri Michaux.

La gémiure du Yudashop over-outré...

La gémiure du Yudashop over-outré

Dans le courant du sram, au petit matin,

Alors que la brouillure prémouillait de sa glume,

La roscaille alenduite de déchirures nocturnes,

Un grand drame se préipersa dans une ruelette médiane.

Comme chaque matin, qu'il floque, qu'il puite ou qu'il souffle,

Le Yudashop sort de sa terture afin de crucipoudrer

Quelque vermisponge alendrit, gélardant sous une jointure.

Avec son panoloque il s'en fut, mais se vermilla furieusement.

L'autre le rapa, le ripa et lui dégela les ourbilles.

Il s'affalda, front contre terre, et se désarticula.

L'autre l'orpala par les filins et s'entacha à ses globes,

Qu'il écorcala avant de les brogner joyeusement.

Il laissa les globes dévriller hors de leurs oblolytes

Et se hargna à la poche abdroliqueuse du Yudashop,

Sans en conscientir la masse rempléale relative.

Ce fut une errature grossière car le halettage festide

Lui fit perdre sa cognition.

Le Yudashop se désiniba moultre jours plus tard,

Arrimé au pseudocime d'un mournifère dolent

En ne se préalandissant d'aucune souvenance,

D'autant plus que ses globes squintés

Ne filtrassaient plus aucune graminule astrique.

Acherontia, le 04 mars 2005

Rédigé par Acherontia

Publié dans #Mes écrits

Commenter cet article