C'est lundi, que lisez-vous?? #22

Publié le 1 Février 2016

C'est lundi, que lisez-vous?? #22

Ce que j'ai lu la semaine dernière...

C'est lundi, que lisez-vous?? #22
Game Over. Tome 13, Toxic affair, de Midam, Adam et Patelin

Une princesse à sauver ? Des blorks à zigouiller ? Des pièges à désamorcer ?... Ne comptez pas sur lui ! Car au cours de ses multiples péripéties vidéo-ludiques, le Petit Barbare a déjà fini : transpercé, dévoré, découpé en tranches, brûlé, noyé, désintégré, écrabouillé... et il en redemande ! Oui, le double virtuel de Kid Paddle n en a toujours pas assez des Game Over et revient en 2015 pour de nouvelles aventures imprévisibles et déjantées !

Acheté fin de la semaine dernière, et lu presque aussitôt! Ce tome-ci est un bon cru, une nouvelle fois, bien que j'ai eu l'impression que le concept commence doucement à s'essouffler. Les gags sont de plus en plus tirés par les cheveux. Ben oui, il faut bien faire du nouveau avec de l'ancien... Mais ceci dit, ce ne fut pas pour me déplaire! Tout qui apprécie le concept général de Game Over devrait pouvoir y trouver son compte.

C'est lundi, que lisez-vous?? #22
American Fays, d'Anne Fakhouri et Xavier Dollo

Ce Chicago de 1925 a tout du chaudron prêt à exploser ! Entre les Leprechauns mouillés dans la fabrication de faux billets et les gangs qui s’activent en coulisses pour s’emparer des marchés de l’alcool et des speakeasies, autant dire qu’il y a de l’orage dans l’air. Et tandis qu’Al Capone tente de retrouver son influence sur la ville, voilà que des Drys, farouches partisans de la Prohibition, sont atrocement assassinés.
Scarface devient, aux yeux des autorités, le suspect idéal. Furieux et persuadé que les Fays sont dans le coup, il charge une bande de chasseurs de Fays, les No Ears Four, de débusquer les véritables coupables.
Pour Old Odd et son équipe, les ennuis ne font que commencer. Contraints de plonger dans les entrailles d’une ville corrompue et en proie aux guerres des gangs, les quatre nettoyeurs ont intérêt à se serrer les coudes s’ils veulent survivre à la tempête qui s’annonce. Car, quand la Fayrie est impliquée, mieux vaut ne pas trop traîner dans l’œil du cyclone !

Je reste assez surprise par ce roman. Je viens d'en lire la moitié avec avidité, et ne me lasse pas des aventures de nos quatre héros mêlés aux affaires du Petit Peuple de Chicago. J'adore ce mélange entre bestiaire féerique et univers mafieux des années 20. C'est très original et écrit d'une main de maître. Ou plutôt... de deux mains de maîtres XD

Ce que je lis cette semaine...

C'est lundi, que lisez-vous?? #22
American fays, d'Anne Fakhouri et Xavier Dollo

Beh oui, ce qui fut entamé doit être continué! La semaine dernière a été une vraie course poursuite, et du coup j'ai eu moins de temps pour lire. Cette semaine, heureusement, s'annonce un peu moins chaotique, et l'on devrait pouvoir voir fleurir l'une ou l'autre chronique incessamment sous peu...

Ce que je vais lire ensuite...

Ici, rien de nouveau sous le soleil... Mes projets de lecture n'ont pas changé depuis la dernière fois!

C'est lundi, que lisez-vous?? #22
Le monde de Faerie, de Brian Froud

Puisant son inspiration sur la lande britannique battue par les vents, Brian Froud est avant tout connu comme coauteur de Fées, ouvrage classique et bestseller de la littérature fantastique, réalisé avec Alan Lee, le grand illustrateur de Tolkien. On doit à Brian Froud d'autres succès internationaux tels que Bonnes fées et mauvaises fées ou Le Livre des fées séchées de Lady Cottington. Il a également travaillé comme décorateur sur les films de jim Henson, Dark Crystal et Labyrinthe. Dans ce nouvel ouvrage tant attendu, Brian Froud nous rapporte du monde des fées une moisson inédite de tableaux, d'aquarelles et de dessins. Son Monde de Faerie offre une vision neuve de ce royaume magique, accompagnée des remarques de l'auteur et du récit de ses expériences. Ce somptueux ouvrage ouvre les portes de l'imagination débordante de Brian Froud plus qu'aucun livre ne l'avait fait jusqu'alors. C'est de loin son recueil le plus personnel. Il nous révèle ce visionnaire singulier, ce créateur de mondes fabuleux dont les images ont su toucher le cœur et l'esprit d'amateurs du monde entier.

C'est lundi, que lisez-vous?? #22
Les âmes envolées, de Nicolas Le Breton

L'automobile n’a jamais été inventée. On parcourt le monde en ballons, dirigeables et autres aérostats. En cette année 1912 monsieur Louis Lépine, préfet de Seine et père du célèbre concours, s’embarque dans une drôle d’affaire. Des morts qui s’animent et enlèvent de belles dames et de savants messieurs (ou l’inverse). Des moteurs étranges qui soufflent le feu et le froid. Des automates fous et des mécaniques hantées. Une conspiration qui éclaire sinistrement les enjeux secrets de la Première Guerre mondiale.
Dans une course de Paris aux Indes, de l’Himalaya aux champs de bataille d’Ypres, un roman échevelé, qui swingue comme les premières notes d’un jazz endiablé, qui gigue comme le pont du dirigeable dans la tempête, qui siffle de vapeur sous pression et chauffe comme une section de cuivres bien lubrifiée.
Ah, l’ivresse des altitudes ! Il y a de quoi en perdre son chapeau.

Sur mon blog cette semaine...

Il y a bien sûr eu mon C'est lundi, le n°21...

Et puis j'ai publié ma chronique pour la première partie de New Victoria, de Lia Habel!

Mes petits bonheurs de la semaine...

Stress, psychotage, etc...

La première partie de ma semaine a été presque entièrement dédiée à la gestion de mon activité d'indépendant complémentaire et aux inventaires de mes stocks de matériel. Pas super passionnant, et assez stressant (pour moi, du moins, qui psychote pour un rien), mais nécessaire... La suite fut plus agréable, mais non moins stressante, puisque je donnais un petit concert de harpe samedi après-midi, avec les autres élèves de mon cours.

C'est lundi, que lisez-vous?? #22
Samedi, jour de concert...

Ce samedi-là, déjà, ce fut la course d'entrée de jeu... L'église où nous devions jouer était située, dans un coin reculé, un petit village de campagne où je n'avais jamais mis les pieds, dans une région que je connais très mal. Bref, j'étais partie largement en avance, et j'ai réussi à me paumer... Après avoir tourné en rond pendant une demi-heure, m'être beaucoup énervée et avoir maltraité la voiture qui n'y était pour rien, j'ai pu joindre ma prof de harpe au téléphone et obtenir un itinéraire correct.

Arrivée sur place, je me suis dépêchée de déballer mes partitions et mes petites affaires, car j'étais franchement en retard, et il ne restait plus que quinze minutes avant le début du concert. Ma harpe, elle, m'attendait déjà sagement sur la scène, dûment accordée par ma prof de harpe. Puis le public est arrivé en une sombre foule. Les gens étaient en masse derrière les portes de l'église et le tumulte des voix grondaient. Certains impatients martelaient de leurs poings nus les panneaux de bois qui scellaient l'entrée, produisant un bruit de tambour des plus inquiétants. On se serait cru assiégés par une armée d'orcs qui auraient amené avec eux leurs régiments de trolls des montagnes. Nous ne pouvons plus sortir. Ils arrivent... Oui, enfin... Ça se faisait en petit comité, n'est-ce pas... L'église ne s'est malheureusement pas muée en mines de la Moria, et je n'ai pas croisé le feu maléfique du Balrog en sortant.

Ceci dit, j'étais bien entourée, car mes parents sont venus m'encourager, ainsi que mon frère (l'ingénieur) ainsi qu'une collègue et sa petite famille.

Globalement, le concert s'est vraiment très bien passé. Quelques erreurs sont à déplorer du côté des duos, mais dans l'ensemble, ça sonnait vraiment bien. Cette année, le concert portait sur les musiques de film. Personnellement, j'ai joué trois morceaux solos (In dreams et May it be du Seigneur des anneaux, et Hallelujah que l'on entend dans Shrek 1) et trois duos (Misty mountains cold du Hobbit 1, le thème principal de La belle et la bête de Disney, et The heart asks pleasure first de La leçon de piano... un morceau bien corsé, celui-là!). Les autres élèves ont repris d'autres thèmes, Caresses sur l'océan du film Les choristes, Comptine d'été d'Amélie Poulain, Les chariots de feu, le thème de Braveheart et le thème du Voyage de Chihiro. Un beau programme!

Après le concert, nous avons eu de nombreuses félicitations de la part du public. Ce qui m'a le plus touchée, c'est cette dame qui est venue me dire que ma version d'Hallelujah lui avait donné les larmes aux yeux. Je crois que c'est la première fois que cela arrivait, et pour moi, c'est un grand pas en avant. C'est la preuve que je suis arrivée à un niveau suffisant pour parvenir à partager des émotions avec ceux qui m'écoutent jouer, et ça, c'est juste génial. C'est une belle récompense pour tout le travail accompli, et je suis heureuse de voir que le public a été réceptif et a passé un bon moment grâce à nous. Voilà pour le petit concert de samedi ^^

Après, je suis allée chez mes parents manger des crêpes pour la Chandeleur avec mon ingénieur de frère. Des crêpes avec une crème Mascarpone à l'orange, et des quartiers d'oranges sanguines posés dessus ^^ Et un petit verre de Prosecco pour accompagner le tout, sans compter le petit verre de Sauterne, histoire de vraiment bien fêter ça...

Et le soir, je suis allée à l'anniversaire de deux amies. On s'est fait un Chi-Chi, chaîne de restos Tex Mex que je recommande vivement (et le cocktail spicy mango aussi), puis on a regardé Crimson Peak sous une couette bien chaude, certaines sur le canapé, d'autres sur un matelas gonflable posé à même le sol... Toute une affaire, j'vous dit!

C'est lundi, que lisez-vous?? #22
Dimanche lecture, dessin et rangement...

Dimanche matin, j'ai avancé doucement mais sûrement sur mon dernier dessin d’œil. Puis j'ai rangé ma bibliothèque qui était dans un état de décrépitude indescriptible, pleine de désordre, de poussières et d'objets hétéroclites qui n'ont rien à faire dans une bibliothèque en presque février (des décorations de Noël notamment...). J'ai fait un grand tri dans mes livres et ai baqué tous mes vieux romans en allemand, ceux que j'ai dû lire pour mon BAC germanique. Pas que je n'aime pas l'allemand, mais je sais très bien que je ne lirai plus les romans en question. Puis j'ai mis en valeur mes belles collections de romans de l'imaginaire (je n'ai d'ailleurs conservé que ceux-là, pour laisser de la place en prévision des futurs salons littéraires et des accroissements à venir).

Pour finir la journée en beauté, j'ai continué ma lecture d'American Fays, puis j'ai regardé le film La vie rêvée de Walter Mitty, et ai pris la décision de m'offrir un petit voyage dans les pays nordiques pour mes 30 ans qui approchent. Je n'ai encore jamais pris l'avion et aimerais beaucoup tenter l'expérience ^^

Une belle fin de semaine, somme toute!

Rédigé par Acherontia

Publié dans #C'est lundi que lisez vous??

Commenter cet article

Stéphanie 04/02/2016 21:16

Je te souhaite une bonne fin de semaine livresque.

Acherontia 05/02/2016 16:56

Merci Stéphanie! Je te souhaite une super semaine également ^^

les lectures de Val 04/02/2016 06:26

je ne connais pas tes lectures je te souhaite une excellente fin de semaine livresque

Acherontia 04/02/2016 13:50

Merci Val! Une très belle semaine à toi aussi ^^

Madness story 02/02/2016 20:50

Je te souhaite une magnifique semaine et de faire de belles découvertes livresques :)

Acherontia 03/02/2016 09:05

Merci Madness Story! Une très belle semaine littéraire à toi aussi!

fantasybooksaddict 02/02/2016 12:37

Belle semaine livresque !

Acherontia 02/02/2016 14:13

Merci beaucoup! Une très belle semaine à toi aussi ^^

BunnyEm 02/02/2016 03:37

Je te souhaite une très bonne semaine et de belles lectures :) ♡

Acherontia 02/02/2016 10:20

Merci BunnyEm! Je te souhaite également une belle semaine littéraire ^^