[Chronique littéraire] Les deux soeurs. T1, Guerrière, de Marie Brennan

Publié le 19 Janvier 2015

[Chronique littéraire] Les deux soeurs. T1, Guerrière, de Marie Brennan

Quand une sorcière naît, un double d'elle-même naît aussi. Pour que la sorcière ait l'intégralité de ses pouvoirs, son double doit périr. Mais que se passe-t-il lorsque le double survit ? Mirage exerce une profession assez singulière : elle est chasseuse de primes. Sa vie dépend de ses talents de tueuse et de son intelligence, et Mirage atteint toujours sa cible. Mais son nouveau contrat va l'entraîner dans le monde ténébreux des sorcières, là où sa force et son habileté risquent de ne pas suffire pour vaincre la magie. Miryo est une sorcière qui vient de rater son examen d'initiation. Désormais elle sait qu'il existe en ce monde un être semblable à elle, un être qui est son double : Mirage. Et si elle veut obtenir la pleine maîtrise de ses pouvoirs, Miryo n'a qu'une solution: chasser la chasseresse, et la détruire.

La loi de l'attraction universelle...

J'ai trouvé avec bonheur ce livre sous le sapin de Noël cette année (ou plutôt l'année dernière, c'est vrai, nous sommes en 2015...). Son petit frère le tome 2 attend patiemment dans ma bibliothèque d'être chroniqué à son tour ^^

La première phrase...

Un univers médiéval et pourtant "atypique"...

Ce que j'ai apprécié de prime abord, outre l'écriture très agréable à lire, c'est le fait que l'auteure prenne le temps de mettre en place son univers dès le début du roman. J'ai vu que certains lecteurs avaient eu du mal à entrer dans l'histoire à cause de cela, mais personnellement, ça ne m'a pas dérangée. J'aime beaucoup de lire des univers fantasy bien aboutis, et pour cela, je crois qu'il est nécessaire de passer par une phase d'introduction au cours de laquelle le lecteur apprend à connaître l'univers dans lequel va évoluer les personnages.

Ici, l'univers que nous propose Marie Brennan reste certes conventionnel. Un univers médiéval fantasy typique, avec sa carte, ses interminables voyages à dos de cheval, ses combats d'épée, sa magie... Mais l'auteure y introduit malgré tout quelques concepts bien à elle, notamment la façon dont fonctionne la magie, et par-là même le système hiérarchique des sorcières. Ses idées m'ont beaucoup plu, car ils permettent de mettre en place une intrigue solide qui nous tient en alerte jusqu'à la fin (et qui donne envie de lire le second tome, par la même occasion). Une fois assimilés les noms de chaque rang, ainsi que les différentes castes et leur manière de fonctionner, ce n'est plus que du plaisir!

Ce que j'ai aimé également, ce sont les prénoms des sorcières, très japanisants, comme en témoigne entre autre le prénom d'une des deux soeurs, Miryo.

De la personnalité féminine...

Une autre chose que j'ai adoré dans ce roman, ce sont les personnages féminins. Outre le fait que l'on croise peu d'hommes dans le récit (en effet, les sorcières font partie d'un système de type matriarcal), les femmes sont fort bien représentées de part leur caractère fort. Mon personnage préféré reste Mirage, car j'apprécie énormément les femmes combatives, "guerrières", dotées d'une volonté à toute épreuve et d'une grande force mentale. Mais le personnage de Miryo m'a plu également, par sa grande détermination malgré les épreuves, mais aussi par son côté plus doux.

En résumé...

Les petits plus...
  • De la bonne fantasy médiévale qui ne tombe pas trop dans les clichés du genre
  • Un concept intéressant qui vient étoffer l'univers proposé
  • Des personnages féminins forts
Les petits moins...
  • Peut-être certaines longueurs dans les explications, mais encore...
Ma note : 8/10. Sans être un véritable coup de cœur, j'ai quand même passé un excellent moment de lecture, et je me réjouis de lire le second tome.
Lu dans le cadre du challenge "Littératures de l'imaginaire 2015"

Lu dans le cadre du challenge "Littératures de l'imaginaire 2015"

Commenter cet article

Lilichat 15/12/2016 19:30

Ta chronique donne envie de découvrir cette saga ;)