Martyrs. Livre 1, d'Oliver Peru

Publié le 11 Septembre 2014

Martyrs. Livre 1, d'Oliver Peru

Irmine et Helbrand, deux frères assassins descendant d'un ancien peuple guerrier, vivent dans les ombres de la plus grande cité du royaume de Palerkan. Alors qu'ils se croient à l'abri des persécutions dont ont souffert leurs ancêtres, leur passé sanglant les rattrape, sous les traits d'un borgne qui semble nourrir pour eux de sombres projets. Et tandis que la guerre menace d'embraser le monde, que les puissants tissent de noires alliances, ils vont devoir choisir un camp. Leur martyre ne fait que commencer...

Martyrs. Livre 1, d'Oliver Peru

La loi de l'attraction universelle...

Acheté sur un coup de coeur à la FNAC de Liège (la couverture me plaisait bien...), ça tombait à pic car je dois le lire cette année pour le Baby challenge fantasy de Livraddict! Voilà qui sera chose faite ;-)

Martyrs. Livre 1, d'Oliver Peru

La première phrase...

L'assassin souriait.

Martyrs. Livre 1, d'Oliver Peru

Un bon roman de fantasy traditionnel...

Traditionnel, mais tellement bon, en même temps! Un roman de fantasy médiévale, avec ses villes fortifiées, ses bas quartiers, ses auberges, ses guerres, ses intrigues politiques... mais pas uniquement. Certes, il y a le roi, cet infâme personnage qui en veut plus, toujours plus. Gros, gras, repoussant, et pourtant machiavéliquement intelligent. Certes, il y a ces deux frères assassins, issus d'un peuple guerrier aujourd'hui presque éteint, qui vivent dans l'ombre de leur petit commerce sanglant. Il y aussi cette demoiselle enfermée dans son château, au sommet de la plus haute colline de la ville. Banal, tout cela? Laissez moi rire!

Martyrs. Livre 1, d'Oliver Peru

...avec des rebondissements... surprenants!

Si l'univers reste proche des sentiers battus, il s'en écarte parfois, pour notre plus grande joie. J'ai notamment apprécié le concept des fantômes, ces âmes revenues d'outre-tombe un beau jour sans crier gare, et qui maintenant errent à la surface de la terre et terrorisent la population, s'ils ne sont vus comme objets de curiosité. J'ai apprécié également les arserkers, le fameux peuple guerrier évoqué ci-plus haut. Cela fait penser aux berserkers, certes, il est probable que l'auteur s'en soit un petit peu inspiré, mais ça, j'ai oublié de lui demander... Si leurs lois paraissent durs, on prend assez facilement leur cause très à cœur.

Mais ce qui m'a le plus attachée à l'histoire, c'est l'arserker borgne qui semble suivre les deux frères assassins partout où ils vont, et qui paraît même déterminer leur avenir à l'aide de ses mystérieuses cartes de tarot.

Les dessins réalisés par l'auteur lui-même donnent une touche encore plus particulière à l'ensemble du roman, très personnalisée, et pourtant cela facilite davantage l'incursion dans son univers.

Le récit, quant à lui, est très rythmé, avec finalement assez peu de longueur, et il happe le lecteur pour ne le relâcher qu'à la toute fin. Et quelle fin!! Je n'en dit pas plus mais... On en reste sur sa faim! Une fin qui explique tout, et qui laisse encore plus perplexe qu'au départ, vous y croyez, vous?

Martyrs. Livre 1, d'Oliver Peru

Des personnages sensationnels...

J'ai adoré le caractère de chacun des personnages, sans exception. Les deux frères, déjà, sont totalement différents l'un de l'autre, presque opposés, et pourtant soudés par des liens fraternels forts, touchants. Pour ma part, j'ai un petit faible pour le caractère d'Irmine, plus introverti, ce qui me correspond mieux, Helbrand étant beaucoup plus ouvert aux autres et au monde.

J'ai aimé sans vraiment aimer le roi Karmalys, car c'est un personnage difficile à cerner. Mais en tout cas, j'admire le travail réalisé par l'auteur sur la psychologie de ce roi détestable et pourtant tellement humain. D'ailleurs, lorsque j'ai croisé Oliver Peru en dédicace aux Anthisnoises cette année, il m'a dit que c'était son personnage préféré.

Mais le personnage que moi j'ai préféré, il s'agit de Kassis Irrasen, la fameuse jeune dame enfermée dans son château. J'ai aimé son caractère, d'abord naïf, puis de plus en plus affirmé au fil des expériences. J'ai adoré son histoire d'amour avec Irmine, leurs débuts, leurs difficultés, leurs questionnements. Ce récit m'a beaucoup touchée car je l'ai trouvé vraiment très réaliste d'un point de vue psychologique. Je me mettais si bien à leur place que s'en était presque douloureux. D'où mon admiration pour la plume de Monsieur Peru. Du grand art, vraiment.

Martyrs. Livre 1, d'Oliver Peru

Ma petite histoire avec Monsieur Peru...

Comme je vous le disais plus haut, je suis allée le voir en dédicace aux Anthisnoises cette année, et je dois dire que l'entrevue m'a bien plu. Monsieur Peru est quelqu'un de très sympathique, et également un dessinateur de grand talent, comme en témoigne la belle dédicace qu'il m'a laissé dans mon roman ^^

PS : je mettrai bientôt le scan dans cet article!

Martyrs. Livre 1, d'Oliver Peru

En résumé...

Les petits plus...

  • De la bonne fantasy médiévale sans trop de clichés
  • Des rebondissements attendus et parfois beaucoup moins attendus!
  • Des personnages attachants à la psychologie finement ciselée.

Les petits moins...

J'ai essayé d'en trouver, mais je n'en vois pas.

Martyrs. Livre 1, d'Oliver Peru
Ma note : 9,5/10 - C'est un coup de coeur!!
Commenter cet article

Magie-littéraire 17/04/2016 12:42

Ce roman me fait terriblement envie !
Sinon, j'adore comment tu fais tes articles, ça change des autres blogs ! :)